Zoom Rencontre avec Le Magnific

A l’occasion de la dédicace de sa seconde oeuvre littéraire, ‘’Merirecament’’, l’humoriste Le Magnific s’est ouvert à Abidjan Planet.

Pourquoi vous appelle-t-on ‘’Le Magnific’’ ?

Le magnific parce que pour moi les noms qu’on choisit à l’état civil ou pour une carrière professionnelle agissent beaucoup. Vous l’avez certainement constaté, ‘’Magic System’’ est magique, ce groupe a une grande renommée. Moi je veux être magnifique dans ma carrière.

Quand votre carrière a-t-elle débuté ?

Ma carrière a véritablement débuté en 2002. A cette période, je n’étais pas très connu du public et des ivoiriens. Ce n’est qu’en 2010 à la faveur de ‘’Bonjour 2010’’ que les ivoiriens m’ont véritablement connu. On dira que c’est cette émission qui m’a révélé.

Qu’est-ce qui vous a attiré à l’humour ?

A aucun moment de ma vie je n’avais pensé à devenir humoriste.

J’avais plutôt opté pour la chanson. Mais les gens autour de moi ont trouvé que je pourrais faire carrière dans l’humour si j’y mettais un peu de sérieux. Il faut dire que j’ai l’humour dans le sang. Dans ma famille, il y avait des humoristes. Ma grand-mère avec qui j’ai vécu faisait de l’humour.

Comment s’est fait le déclic ?

Un jour, à des funérailles j’avais été contacté pour faire l’animation. Alors que je venais de finir ma prestation, mon manager m’a fortement conseillé de me lancer dans l’humour. Vu son insistance, j’ai tenté ma chance et depuis, tout se passe bien. Je n’étais pas un mauvais chanteur pourtant.

En dépit de cela, vos sketchs sont ponctués de chansons…

Effectivement, je ne peux me départir de mon amour pour la chanson. D’ailleurs je reste persuadé qu’humour et chanson font bon ménage. Selon moi, cela rajoute du ‘’piment’’ à mes sketchs.

Vous vous faites appeler Dr Moriba. Pourquoi ?

Oui c’est un autre surnom. Je suis un docteur spécialisé en rires. Je soigne toutes les personnes anxieuses, angoissées avec une thérapie qui m’est propre : le rire.

Vous faites la dédicace de votre seconde oeuvre…

Oui, il s’agit de ‘’Merirecament’’, ma seconde oeuvre. Mes confrères docteurs soignent leurs patients à l’aide de médicaments. Moi j’utilise plutôt le ‘’Merirecament’’. C’est une oeuvre humoristique de 87 pages. Une oeuvre destinée à soigner les patients à travers des thèmes bien choisis qui sont l’amour, le foyer, la politique, le sport. C’est un livre qui permet de déstresser. Plusieurs autres thèmes de notre vie au quotidien y sont abordés.

Pourquoi cette oeuvre ?

Nous avons plusieurs types de fans. Tous pour une raison ou une autre ne peuvent se rendre à mes spectacles. Pour ces personnes-là donc, nous avons pensé à une solution pour les satisfaire. Ce qui nous a conduit à rédiger cette oeuvre. Mais il faut dire qu’elle ne s’adresse pas exclusivement à cette catégorie de fans. Bien au contraire ‘’merirecament’’ s’adresse à toutes les personnes qui aiment rire.

Qu’est-ce qui vous inspire ?

Je dirais que l’inspiration vient de partout. Tout ce que nous vivons. Lorsqu’on est humoriste on fait attention à tout ce qui nous entoure. Les faits les plus banals peuvent être utilisés et retournés en faveur de notre métier.

Quels sont vos projets pour 2019 ?

Nous serons à Bonjour 2019 et après nous aurons une tournée européenne avec Gondwana City, le label avec lequel j’ai signé un contrat. Nous (les artistes en contrat avec Gondwana city) devons jouer au Casino de Paris. Je suis en préparation d’un one man show.