Zoom Mon sac, Mon swing

Longtemps considéré comme la pratique un peu ridicule réservée à quelques riches snobs anglais, ce sport a priori incompréhensible fédère désormais plusieurs millions de pratiquants dans le monde. Son ambiguïté permanente, l’incroyable paradoxe où la lenteur du jeu n’a d’égale que l’extrême rapidité de la chute d’un score, est sans équivalent dans un autre sport.

Un succès planétaire

L’une des raisons du succès planétaire du golf est qu’il s’avère à la fois le jeu le plus tordu, le plus sournois, le plus cruel aussi, le plus déprimant quelquefois, mais également le plus excitant que l’homme ait inventé. Cruel, parce que les notions mille fois inculquées disparaissent pile au moment où elles devraient agir. Pourquoi cette sacrée tête bouge-t-elle, alors même qu’on lui ordonne de rester tranquille ? Pourquoi le corps n’a-t-il pas bien pivoté à la montée ou à la descente ? Pourquoi cette satanée balle est-elle partie à 90 degrés de nos prévisions ? La conclusion d’un joueur qui bouge la tête, ne tourne pas les hanches, exécute des montées verticales et ne finit pas son swing est très souvent la suivante : c’est de la faute de mon matériel Si, après avoir pris quelques leçons complémentaires avec un pro, vous décidez tout de même de changer le contenu de votre sac, voici un petit rappel de l’utilité de vos clubs :

LES BOIS

Par définition, les bois étaient tous fabriqués …en bois. Depuis plusieurs années vous avez le choix entre différents matériaux qui respectent les normes établies, mais utilisent des composés plus modernes. Têtes en bois persimmon, en bois lamellé, en graphite, en métal et en cuprobéryllium, manches en acier, en graphite ou en bore, les combinaisons sont multiples. Votre choix ne devra être inspiré que par votre style de jeu. Le bois 1, ou driver, est le bois de départ et se joue sur un tee. Sa portée est la plus longue de tous les clubs (plus de 200 mètres). Son angle d’ouverture est indiqué sur la semelle.

Les bois 3 et 5 sont des bois de parcours, alors que le bois 7 s’utilise surtout pour les sorties de rough.

Les bois amplifient les effets latéraux et ne donnent pas de backspin (effet arrière) à la balle. C’est pourquoi les grands joueurs leur préfèrent parfois la précision d’un fer 1 ou 2. Seul le bois-métal, dont le centre de gravité rayonne sur la périphérie de la surface de frappe, limite les effets involontaires de slice ou de hook. Il est donc recommandé aux golfeurs débutants ou moyens. Vous vous devez d’essayer les bois avant de prendre une décision d’achat.

LES FERS

Les fers 1 et 2 sont complémentaires. Réservés aux bons joueurs, ils s’avèrent plus précis mais plus courts que les bois. Ce sont des fers à jouer sur le tee, pratiquement injouables sur le parcours. Les longs fers, 3-4-5 s’emploient sur le fairway pour jouer les longs coups. Les fers moyens, 6-7-8 sont les plus utilisés et les plus faciles à jouer. Bien tapés, ils donnent à la balle une trajectoire haute et sont providentiels dans les situations délicates. Les petits fers, le 9 et le pitching-wedge, sont les clubs d’approche, joués dans un périmètre de 100 mètres maximum autour du drapeau. Le sandwedge sert surtout à sortir des bunkers. C’est le club le plus lourd et le plus ouvert. Il dispose d’un socle arrondi pour ne pas s’enfoncer et d’un bord d’attaque incisif afin de pénétrer et de passer dans le sable. Angle d’ouverture : 56°.

Ouvert comme un fer 8 à 44°, le chipper possède une face plate. Il est utilisé comme « putter », pour de petites approches roulées ou pour sortir d’un sous-bois où des branches peuvent interdire le swing. Le putter est utilisé sur le green pour faire rouler la balle jusque dans le trou. Il en existe de toutes sortes, lourds ou légers, décalés par rapport à la ligne de jeu etc… vous êtes absolument le seul à pouvoir choisir celui de vos clubs qui vous fera gagner le maximum de points.

Il est conseillé aux débutants d’acheter une demi-série : un bois 3, un bois 5, des fers 5-7-9, un sandwedge et un putter. Les joueurs confirmés ayant bien composé leurs sacs devront ainsi reconnaître leurs quelques faiblesses au swing et prendre conseil de leur pro !