Zoom Le m茅tro d'Abidjan, bient么t sur les rails
Publi茅 il y a 2 mois Vues: 235

Le projet tant attendu de mise sur rails d鈥檜n train urbain dans la ville d鈥橝bidjan est presqu鈥檈ffectif. Sauf changement, c鈥檈st au mois de novembre prochain que les premiers coups de pioches devraient 锚tre donn茅s.

Hormis la question du financement, il y a également celle relative à la garantie du trafic qui constituait un véritable point d’achoppement. Le Consortium STAR composé de Bouygues Construction (33%), Keolis (25%), Hyundai Rotem (33%) et Dongsan Engineering (9%) exigeait du gouvernement ivoirien la fixation  d’un seuil de fréquentation. Auquel cas, le gouvernement ivoirien devrait lui verser de façon contractuelle une compensation en cas de fréquentation inférieure à ce seuil minimal. Maintenant que tous les blocages ont été ôtés, le mois de novembre 2017 a été choisi pour le démarrage des travaux lourds.

Pour mener à bien ces travaux, un décret a été signé le 8 août dernier portant libération des emprises de la première ligne de l’ouvrage. En effet, une opération de déguerpissement  est prévue dans les communes d’Adjamé et d’Abobo traversées par le chemin de fer Abidjan-Ouaga à côté duquel des commerces et habitations ont vu le jour. Finalement, l’ouvrage devrait être livré en 2021. Il faut toutefois rappeler qu’à cette même date, la Côte d’Ivoire abritera la 33e édition de la Coupe d’Afrique des Nations de Football. Cette ligne de métro devrait faciliter le transport des supporters vers le tout nouveau stade Olympique d’Ebimpé actuellement en construction.

D’Anyama à Port-Bouët

La première phase de ce projet va consister à faire circuler le train urbain sur une distance de 37 km environ d’Anyama (Nord d’Abidjan) à Port-Bouët (Sud). Il faut noter que la plateforme utilisée par la société SITARAIL sera la même qu’empruntera le métro d’Abidjan. Il sera construit en sus, deux nouvelles voies en parallèle de la voie de fret. Les gares multimodales de Treichville/plateau lagune et Adjamé/Agban permettront l’interconnexion  de systèmes de transport bus Sotra, transport lagunaire et taxi. Le projet inclut une réorganisation du réseau de la Sotra en vue de changements rapides entre le bus et le train afin de minimiser le temps de parcours global.

Le service du train s’ouvrira de 5 heures du matin à 22 heures avec un fonctionnement de 7 jours/7 avec une fréquence de 10 minutes. L’itinéraire se décline comme suit : Anyama-Abobo-Adjamé-Attécoubé-Plateau-Treichville-Marcory puis Port-Bouët. Une fois cet édifice livré, le programme national de développement qui a permis l’élaboration de ce projet prévoit l’ouverture de nouveaux tronçons. Notamment de la  commune Yopougon (nord d’Abidjan) à Bingerville (banlieue ouest), environ 30 km ainsi qu’une extension à la ville historique de Grand-Bassam. L’autre avantage de ce train, c’est qu’il contribue à la préservation de l’environnement en réduisant de plusieurs centaines de tonnes les émissions de CO2.