Zoom La cryoth茅rapie, mon bapt锚me du froid

On voit souvent en début d’année de nombreuses vidéos sur le web de personnes dans les pays scandinaves qui s’offrent un bain dans un lac glacé, par tradition ou pour d’autres raisons. Je me suis toujours dit qu’un jour j’essaierai mais ma peur du froid m’avait toujours freinée. Une amie m’a offert une séance de cryothérapie afin que je puisse faire mon baptême du froid.

Avant d’y aller je m’étais quand même un peu renseignée sur internet. On attribue à cette thérapie de nombreuses vertus réparatrices, soignantes et de bien-être . Cette méthode est notamment utilisée par les sportifs afin de se préparer à l’effort intense qui les attend ou alors pour récupérer après les compétitions. Les effets du froid sur l’organisme provoquent un choc thermique qui a de nombreux bienfaits sur le corps  mais aussi pour la tête . J’ai pris mon courage à deux mains et j’ai voulu tester.

Ayant un planning assez chargé, j’avais choisi de le faire en fin de semaine. Les locaux très épurés et une musique zen m’ont envahie dès mon entrée dans l’institut, contrastant parfaitement avec les bruits de la circulation. L’hôtesse m’a reçue avec un grand sourire et une voix douce. Elle m’a expliqué les bienfaits, le fonctionnement et les résultats de la cryothérapie  tout en me proposant une tasse de thé. Un questionnaire santé m’est remis afin d’en savoir plus  sur moi. Elle prend ma tension pour être sûre que je ne suis pas trop tendue.

Ensuite je suis dirigée vers les cabines pour me mettre en sous-vêtements et en peignoir. Des gants, chaussettes et sabots me sont remis afin de protéger les extrémités de mon corps. Après tout je vais me retrouver pendant 3 min à -140°  ! Mon cerveau fait déjà ‘’glagla’’ et tourne à 200%. L’hôtesse continue de me mettre à l’aise avec sa voix douce tout en m’expliquant ses gestes pour préparer la machine pour ma session.

J’essaie de rester calme, d’écouter les conseils de mon hôtesse tout en voyant la vapeur sortir du caisson. Au début la sensation est assez déconcertante. On se retrouve dans  une boite avec un plateau élévateur. Au moment où le processus se met en route, le plateau se soulève jusqu’à ne laisser que mon cou et ma tête dépasser du caisson. L’hôtesse est toujours présente près de moi, aux manettes et me parle afin d’occuper mon esprit pour que je profite à fond du moment. J’essaie de rester concentrée sur l’objectif : dépasser ma peur  et laisser la cryo faire son travail.

Petit à petit, le froid m’envahit et je ressens la même sensation que lorsque je mets mon bras dans un congélateur. L’hôtesse joue un rôle important car sa voix calme et posée me détend au fur et à mesure. Il me faut prendre de grandes inspirations pour me détendre tout en bougeant. Rapidement j’ai ressenti le froid m’envahir par les pieds et remonter doucement le long de mon corps. La sensation n’est pas désagréable mais déroutante. Etant frileuse, j’ai commencé à grelotter un peu mais ce sera de courte durée car j’en suis déjà à la moitié du temps imparti. J’ai senti ma peau réagir au froid  et se raffermir . Pas le temps de givrer, le chrono est déjà fini. J’ai été rhabillée avec le peignoir immédiatement et une nouvelle tasse de thé m’a été proposée.

Je sentais des picotements tout au long de mes jambes, dans mon dos et sur ma peau. Pour info, j’avais des courbatures dues à une longue séance de sport effectuée quelques jours avant. Au sortir de la machine, je me suis sentie détendue , comme si j’avais eu droit à un massage. Mon corps commençait tout doucement à retrouver une température normale, ma peau encore fraiche avait même refroidi mon jeans.

Lorsque j’ai remis mes vêtements, je me suis sentie détendue et apaisée. J’avoue qu’au début j’avais beaucoup de craintes quant à cette cabine et cette méthode. Après tout nous sommes dans un pays chaud, nous n’avons pas l’habitude du froid alors pourquoi accepter de rester 3 minutes à -140° ?

Après avoir fait l’expérience, je vous avoue ne pas regretter et je pense même que j’y retournerai avec plaisir. Cette sensation de calme que j’ai ressentie après, la douceur de ma peau, la détente de mon cerveau et de mes muscles m’ont apporté un bien fou. Le soir même, j’ai dormi comme un bébé. J’aurais presque envie de me blesser genre entorse pour voir la sensation que je percevrais à laisser le froid me soigner.

La cryothérapie est utilisée pour soulager de nombreux maux physiques et psychologiques : raffermir la peau, améliorer la circulation sanguine, réduire la graisse (pour certains), réduire le stress, traiter la fatigue chronique, les tendinites ou rhumatismes… Mais il est aussi possible de le faire pour son plaisir à défaut de traverser toute la planète pour sauter dans un lac gelé.