Zoom La CAN 2019 en Egypte

Le pays des pharaons sera la capitale du football africain du 21 juin au 19 juillet 2019. 

La 32ème édition de la Coupe d’Afrique des nations a été confiée in extremis à l’Egypte en remplacement du Cameroun. En cause, un retard accusé dans la livraison des infrastructures. Cette CAN, le président de la Confédération Africaine de Football (CAF)  l’a voulue spéciale. C’est d’ailleurs à juste titre que lors de sa campagne, il a annoncé de nombreux changements.

24 équipes contre 16 Le nombre d’équipes passe désormais de 16 à 24. Une innovation faite à dessein car elle permettra à plusieurs équipes qui n’en avaient jamais eu l’occasion, de participer à cette grand-messe du football. A preuve, pour cette édition, des nations telles que Madagascar et Mauritanie font pour la première fois leur entrée dans ce championnat.

Ainsi, la compétition enregistrera  poules de 4 équipes donnant droit à 52 matches qui se joueront sur 6 stades. L’autre innovation c’est que la compétition qui se jouait au mois de janvier (hiver) passe désormais en juin (été) . Un changement qui vise à conforter ces clubs européens qui ont des difficultés à libérer certains de leurs joueurs. Enfin, la vidéo.

La VAR dès les quarts de finale

L’on a pu le constater, l’univers du football a été enrichi par l’introduction de la VAR (Vidéo Assistant referee) entendez Assistance vidéo à l’arbitrage. Une technologie qui a révolutionné le football parce qu’elle a permis de réparer certaines injustices. Pour cette 32ème édition de la CAN, les instances de la CAF ont souhaité l’introduire dès les quarts de finale. Ce qui pourrait apporter du sang neuf à la compétition.

Qui succèdera au Cameroun champion

en titre ? Rendez-vous le 19 juillet 2019.