Sport Russie, capitale du football mondial

 Qui pour de虂tro虃ner l’Allemagne, le champion en titre ?
 Bien malin qui pourrait le dire avant la grande finale du 15 juillet prochain. Trente deux e虂quipes d’Afrique, d’Europe, d’Asie et d’Ame虂rique croiseront le fer. Douze stades re虂partis dans onze villes, ont e虂te虂 ame虂nage虂s pour abriter les soixante quatre rencontres pre虂vues a虁 cet effet.

L'Afrique: briser le signe indien

L’on ne vend pas cher leurs peaux. Mais he虂las la mauvaise prestation des e虂quipes 
africaines finit par conforter les sceptiques dans leur position. Cette fois encore,  le continent sera repre虂sente虂 par cinq nations. Les meilleures qui ont pu se qualifier au terme des phases e虂liminatoires. Il s’agit de l’Egypte, 
du Maroc, du Nigeria, du Se虂ne虂gal et de la Tunisie. Un commando qui part a虁 cette guerre avec le soutien et les prie虁res de tout un continent. Autant qu’elles sont, ces e虂quipes ont les armes ne虂cessaires pour mener le combat. Toutes doivent s’inspirer
de l’exploit re虂alise虂 en 2002 (Core虂e du sud-Japon) par le Se虂ne虂gal qui en match d’ouverture a battu la France (1-0). En effet, ce ne sont pas les ressources qui manquent a虁 ces e虂quipes d’autant plus que chacune d’elle dispose de joueurs dont le talent a illumine虂
ces cinq dernie虁res anne虂es les meilleurs championnats du monde.

L’Egypte pourra compter avec Mohamed Salah socie虂taire de Liverpool qui a actuellement le vent en poupe. Aucun filet ne lui re虂siste. Loge虂 dans la poule A, l’Egypte en est a虁 sa 3ème participation a虁 une phase finale de coupe du monde. Comme en
2002, le Se虂ne虂gal regorge de talents. L’insaisissable Sadio Mane虂 du Liverpool FC n’a pas cesse虂 de faire parler de lui. Attaquant tre虁s habile, il peut a虁 n’importe quelle occasion faire la diffe虂rence. Une e虂quipe du Se虂ne虂gal conduite par son charismatique coach Aliou Cisse虂, a marque虂 les esprits lors des phases e虂liminatoires parce que reste虂e invaincue. Dans la poule H,
le Se虂ne虂gal sera
aux prises avec la Colombie, le Japon et la Pologne.
Le Nigeria, reste le participant le plus re虂gulier de tous. Pour la 6e虁me fois
en effet, il prendra part a虁 une phase finale de coupe du monde avec une
e虂quipe entie虁rement rajeunie. Toutefois, il faudrait compter avec des garc抬ons comme le milieu
de terrain Victor Moses du Chelsea FC ou encore John obi Mikel qui e虂volue de虂sormais dans la ligue chinoise. Le Nige虂ria est loge虂 dans la poule D avec l’Argentine de Messi, l’Islande, et la Croatie.
sa 5e participation, cette fois conduit par son mythique coach Herve虂 Renard dont la renomme虂e s’est construite au
fil de ses victoires a虁 la Coupe d’Afrique des Nations (deux
a虁 son actif Zambie
et Co虃te d’Ivoire). Dans la poule B, le Maroc rencontrera l’Espagne, le Portugal et l’Iran. La Tunisie qui en est e虂galement a虁 sa 5e虁me
participation a de l’expe虂rience. Ce qu’il faudra capitaliser afin de passer le premier tour. Rien n’est donne虂 dans cette poule G ou虁 sont loge虂s l’Angleterre, la Belgique et le Panama. Autant
de ressources qui devraient contribuer a虁 briser le signe indien et porter sur la plus haute marche un repre虂sentant du continent.

Ronaldo, Messi, Neymar...

Leur talent cristallise les attentions depuis plusieurs anne虂es. A cette 21e虁me e虂dition de la coupe du monde de football, ils seront tre虁s attendus aussi bien par leurs compatriotes que par tous les amoureux du ballon rond. Tous deux, Cristiano Ronaldo et Lionel Messi ont marque虂 les diffe虂rentes rencontres dispute虂es par leurs clubs respectifs. D’ailleurs chacun voudra faire parler davantage de lui. Mieux, il faudra a虁 l’un ou a虁 l’autre se surpasser car la performance lors de cette coupe pourrait impacter fortement dans le choix du ballon d’or pour l’anne虂e 2018. D’ailleurs, ils l’ont remporte虂 cinq fois chacun.
Le bre虂silien Neymar Jr dont le transfert de Barcelone au PSG a fait couler e虂norme虂ment d’encre est e虂galement attendu. Sorti de blessure, il lui faudra redoubler d’efforts pour garder le niveau qui e虂tait sien. Parviendra-t-il ou pas, l’on en saura davantage de虁s le premier coup de sifflet.