Sport Le 34猫me Rallye de la Pentec么te

Cette 3猫me manche du championnat national 2016, organis茅e par l鈥橝SACCI s鈥檈st d茅roul茅e les 14 et 15 Mai 2016. Pour cette 34猫me Edition, le Pr茅sident du Club, Patrick Tauziac, a voulu revenir aux sources en organisant un rallye sur Abidjan

Un peu d’histoire… Il y a 20 ans le Rallye du Bandama était une manche du Championnat du Monde, les plus grands pilotes telles que Michèle Mouton ou Ari Vatanen venaient se disputer la victoire sur les pistes ivoiriennes. Les départs de ces longs rallyes pouvant atteindre 5 000 km s’effectuaient à l’Hôtel Ivoire. Mais avec le temps cette coutume s’est perdue. Alors Patrick Tauziac a voulu rallumer la fl amme des passionnés ivoiriens. Pour ce rallye, pas moins de 20 équipages se sont inscrits pour prendre le départ. Tous avaient rendezvous le Samedi 14 Mai à 6h du matin pour prendre leur “Road Book” au PC course.

Ils partirent faire les reconnaissances des deux secteurs compétitifs. Le rallye comportait deux spéciales de 26 et 9 km chacune. Elles ont été effectuées 6 fois chacune ; 4 le samedi, dont 2 de nuit et 2 le dimanche. Sur l’ensemble du rallye, les équipages ont donc parcouru 601,96 km dont 218,04 km de secteur compétitif. Pendant que les pilotes et copilotes se préparaient ou vérifi aient leurs notes, les mécanos s’affairaient sur les bolides avant leurs entrées au parc fermé à 13h.
14h, le départ est donné, toutes les voitures sont parties sauf l’équipage Fane- Fane pour cause de soucis mécaniques. Malgré de belles pistes très roulantes, les abandons s’enchainent ; 5 dans la première boucle de jour, tous pour des raisons mécaniques. 19h, après 30 min d’assistance, les équipages repartent pour une boucle de nuit. Une seule voiture abandonne ; celle de Marc Molinie et son fi ls Cédric Molinie, qui étaient les favoris de ce rallye. Comme l’année précédente, l’organisation a installé un bar à champagne en bord de piste en brousse. Lieu agréable où familles, amis et spectateurs pouvaient se retrouver dans une ambiance sympathique pour soutenir leurs équipages favoris. Minuit, toutes les voitures sont rentrées et placées en parc fermé. Tous vont se coucher car le lendemain la bataille continue.