Zoom La f锚te de la musique

F锚te universelle

Origines de la fête de la musique

Nommé au poste de Directeur de la musique et de la danse en octobre 1981 par le ministre de la culture d’alors, Jack Lang, Maurice Fleuret veut révolutionner la musique. Il pose les fondements d’une nouvelle conception de la musique : ‘’ la musique sera partout et le concert nulle part’. Une conception révolutionnaire qui a en point de mire de rassembler toutes les musiques sans hiérarchie de genre ni d’origine. 

Une enquête sur les pratiques culturelles des Français a révélé par la suite que cinq millions de personnes dont un jeune sur deux, jouent d’un instrument de musique alors que les manifestations musicales organisées ne concernaient qu’une minorité de Français. C’est ainsi que Maurice Fleuret et son équipe imaginent une grande manifestation populaire qui permette à tous les musiciens de s’exprimer et de se faire connaître.

La fête de la musique transcende les frontières françaises en 1985 à l’occasion de l’année européenne de la musique et se développe suivant une charte : ‘’la fête européenne de la musique’’ signée à Budapest en 1997. Les principes de cette charte s’appliquent à tous les pays qui souhaitent s’associer à la fête de la musique.

Pourquoi le 21 juin ?

Fixer cet événement à la date du 21 juin n’est pas fortuit. En effet, cette date correspond au solstice d’été où le jour est plus long que la nuit et l’un des plus longs de l’année. Le but de cet événement est avant tout de permettre aux amateurs de musique de se produire gratuitement à des endroits publics. L’autre objectif est de favoriser la découverte de nouveaux talents et de styles musicaux innovants.