Cuisine En cuisine, cultivez votre bonne humeur

Si l’énergie met de bonne humeur, il n’est pas impossible que notre bonne humeur renforce notre stock d’énergie. Pour faire le plein des deux utilisons ces cinq plantes qui enjaillent.

LA BANANE

Eh oui, notre bonne banane toute simple est pleine de manganèse, de vitamine B6 et de tryptophane (un des 9 acides aminés indispensables à l’homme). Nous n’allons pas vous donner de recette pour la consommer ; en Côte d’Ivoire tout le monde connaît. Quoique… lisez un peu cette recette de curry à la banane verte. Vous nous en donnerez des nouvelles.

 

 

 

 

 

 

 

 

LA PATATE DOUCE

Elle est très riche en vitamine B 6 qui stimule l’hormone du bonheur : la sérotonine. Si vous en consommez 2 à 3 fois par semaine, vous bénéficierez de ses multiples nutriments (vitamines A, C et K, calcium, potassium) fibres et antioxydants, ce qui améliorera votre mémoire et le travail de votre cerveau.

Une bonne façon de la consommer est de conserver sa peau, donc de la couper en deux, saupoudrer les deux faces d’un peu de sel, y ajouter une noix de beurre et de la passer 20 mn au four à 200 degrés.

 

 

 

 

 

LE RIZ BRUN

Cette céréale contient du magnésium - qui atténue le stress et réduit la pression sanguine – ainsi que du tryptophane qui aide à la relaxation. Consommé deux fois par semaine en moyenne, il contribue à maintenir le stress à un niveau convenable.

Il se cuit plongé dans de l’eau bouillante comme accompagnement simple de diverses viandes ou poissons cuisinés, soit revenu à la poêle dans de l’huile avec de l’ail et de l’oignon émincé puis mouillé d’un bouillon de viande ou de poisson jusqu’à cuisson complète.

 

 

 

 

LE POIVRON

Il équilibre l’humeur grâce au sélénium et à la vitamine D qu’il contient, lesquels renforcent les défenses immunitaires. A consommer deux ou trois fois par semaine. Petite recette pour assaisonner les pâtes :

Mixez 400g de poivrons rouges grillés, deux gousses d’ail (sans les germes), une c. à café de paprika et une c. à café de  parmesan râpé. Ajoutez 100 g. d’amandes entières, une c. à soupe de vinaigre de vin et quatre c. à soupe de bonne huile d’olive.

 

 

 

 

 

LA PASTÈQUE

C’est de l’énergie coup de fouet grâce au bêtacarotène et au fer dont elle regorge. On peut en consommer tous les jours en période de production et voir ainsi s’améliorer ses défenses immunitaires.

En gaspacho : Coupez une petite pastèque en gros morceaux et mixez-les avec deux verres d’eau, deux c. à soupe de vinaigre de Xérès, une c. à café de paprika, une gousse d’ail (sans son germe), 20 g. de basilic et une tomate. Assaisonnez à votre goût et servez très frais.